Accueil|fonds|Actions|Ofi Invest France Equity PART R

Ofi Invest France Equity PART R

Part
ISIN : FR0011093707
Conformément à la directive SFDR (Sustainable Finance Disclosure Regulation), ce produit promeut les caractéristiques environnementales ou sociales mais n’a pas pour objectif un investissement durable.
Les investisseurs doivent être conscients et prêts à accepter que, pour les Compartiments qui ont un processus de gestion durable, ce processus est basé sur l’utilisation d’un modèle propriétaire pour déterminer le score ESG. Il existe un risque que ce modèle ne soit pas efficient. La performance de ces Compartiments peut donc être inférieure à l’objectif de gestion.
Article 8
Label Relance Label Finansol
VALEUR LIQUIDATIVE|07/06/2023245,60 EUR
DATE 1ÈRE VL|10/10/2011
ACTIF NET GLOBAL|07/06/2023160,33 MEUR
ACTIF NET PART|07/06/20238,07 MEUR
YTD
du 30/12/2022 au 07/06/2023
  • 11,95%
Indice* 12,69%
1 AN
du 07/06/2022 au 07/06/2023
  • 6,02%
Indice* 11,47%
5 ANS
du 07/06/2018 au 07/06/2023
  • 16,11%
Indice* 39,69%
CRÉATION
du 10/10/2011 au 07/06/2023
  • 145,60%
Indice* 197,81%
* Indice de référence : CAC All Tradable dividendes nets réinvestis puis SBF 120 DNR à partir du 26/06/2015
Détails de nos votes en Assemblées Générales

Ofi Invest France Equity est principalement investi dans les actions françaises, suivant une approche de gestion active fondamentale. Le fonds vise une performance supérieure à l’indice SBF 120 DNR* sur un horizon de placement recommandé de 5 ans.
La philosophie d’investissement développée par l’équipe de gestion repose sur l’analyse en profondeur des fondamentaux des entreprises permettant d’en déduire leur « fair value » sur le moyen/long terme. Cette dernière étant définie selon deux critères : la croissance soutenable et le potentiel de création de valeur.
Sans biais a priori de styles ou de secteurs, l’équipe de gestion sélectionne des valeurs sur l’ensemble des segments de marché et vise à détecter les meilleures opportunités avec des investissements de long terme, limitant ainsi le turnover du portefeuille.
Concentré autour de 40-70 valeurs, le portefeuille est le résultat d’une prise de décision interactive, chaque cas d’investissement étant débattu au sein de l’équipe « actions Large Cap ».
Le fonds est en permanence exposé à hauteur de 10% dans des actions de sociétés de TPE (Très Petite Entreprise), PME (Petite et Moyenne Entreprise) ou ETI Françaises (Entreprise de taille intermédiaire).
Les gérants s'engagent également à investir une partie du portefeuille (5% minimum et 10 % maximum) dans des entreprises solidaires, c'est-à-dire d’utilité sociale, qui créent ou consolident des emplois par le développement d’activités économiques. Les gérants s'appuient pour cela sur Habitat & Humanisme (foncière) – EHD - Terre de liens (foncière) - France Active Investissement.
* Plus d’informations sur : www.euronext.com

classification AMF
Actions de pays de la zone Euro
Forme juridique
FCP
Date de création
10/10/2011
Horizon de placement recommandé
Supérieur à 5 ans
Niveau de risque
L’échelle de risque est un indicateur allant de 1 à 7 et correspondant à des niveaux de risque croissants. La catégorie de risque indiquée dans ce document est susceptible d’évoluer dans le temps. Elle est déterminée par application d’une méthodologie réglementaire. Pour plus de détails sur cette méthodologie, se référer au Document d’Information Clé.
Niveau de risque des fonds - Ofi Invest Asset Management
Publication d’informations en matière de durabilité

Résumé

Sans objectif d’investissement durable

Ce produit financier promeut des caractéristiques environnementales ou sociales, mais n’a pas pour objectif l’investissement durable.

Caractéristiques environnementales ou sociales du produit financier

Ofi Invest France Equity (ci-après « l e Fonds ») promeut des caractéristiques environnementales et sociales en investissant dans des émetteurs qui ont de bonnes pratiques environnementales, sociales et de gouvernance.
Pour ce faire, le Fonds investit dans des actions du marché français affichant de bonnes pratiques en termes de gestion des enjeux ESG propres à leur secteur d'activité, et ce conformément à la méthodologie de notation ESG propriétaire de la S ociété de G estion.
Les thèmes pris en compte dans la revue des bonnes pratiques ESG sont :
- Environnement : Changement climatique - Ressources naturelles - Financement de projets - Rejets toxiques - Produits verts.
- Social : Capital humain - Sociétal - Produits et services – Communautés et droits humains
- Gouvernance : Structure de gouvernance – Comportement sur les marchés
En outre, Le Fonds a également pour objectif d’investir une partie de son actif dans des entreprises solidaires pour favoriser la réinsertion par l’activité économique. Cette étape est essentielle pour ce Fonds, labellisé Finansol .
L ’indicateur de référence SBF120 est utilisé pour des objectifs de mesure de performance financière. Cet indicateur a été choisi indépendamment des caractéristiques environnementales et/ou sociales promues par le Fonds.

Stratégie d’investissement

Les éléments contraignants de la stratégie d'investissement utilisés pour sélectionner les investissements permettant d'atteindre les caractéristiques environnementales et sociales promues par le Fonds sont les suivants :
La politique d’intégration ESG dans la décision d’investissement.
Les gérants complètent leur étude par une analyse extra-financière des entreprises, basée sur des critères Environnementaux, Sociaux et de Gouvernance (ESG) sans que cela ne soit un critère de sélection systématique.
Pour évaluer les pratiques ESG, le Fonds prend en compte les piliers et thèmes suivants :
- Environnement : Changement climatique - Ressources naturelles - Financement de projets - Rejets toxiques - Produits verts.
- Social : Capital humain - Sociétal - Produits et services – Communautés et droits humains
- Gouvernance : Structure de gouvernance – Comportement sur les marchés
Chaque thème contient plusieurs enjeux sous-jacents. Les enjeux pris en compte varient en fonction de leur pertinence par secteur d'activité et sont pondérés relativement aux risques qu’ils représentent au sein de ce secteur (réputationnel, juridique, opérationnel etc.).
Quelques exemples, non exhaustifs, sont présentés ci-dessous :
- Changement climatique : émissions carbone du processus de production ; émissions carbone amont/aval
- Ressources naturelles : impact de l'activité sur l’eau ; impact de l'activité sur la biodiversité.
- Capital humain : santé et sécurité ; développement du capital humain.
- Produits et services : protection des données personnelles ; offre de produits plus sains
- Structure de gouvernance : respect des droits des actionnaires minoritaires ; rémunération des exécutifs.
Méthode de calcul de la note ESG et du score ISR :
A partir du référentiel sectoriel d’enjeux clés, une note ESG est calculée par émetteur qui comprend d’une part les notes des enjeux clés Environnementaux et Sociaux (E et S) et d’autre part les enjeux de gouvernance G. Les enjeux de gouvernance comprennent une pondération fixe de 30% pour le gouvernement d’entreprise et une pondération variable de 10% à 40% reflétant le niveau de risque induit par le comportement des dirigeants ou de l’entreprise.
Ce niveau varie selon les secteurs d’activités. La pondération globale des enjeux E et S est ensuite déterminée. La pondération des enjeux Environnementaux, Sociaux et de gouvernance est spécifique à chaque secteur d’activités. Ces notes peuvent faire l'objet :
D’éventuels malus lié s à des controverses non encore intégrées dans les notations des enjeux clés. Ce système de malus permet une prise en compte rapide des controverses les plus significatives, en attendant leur intégration dans l’analyse des enjeux clés.
D’éventuels bonus ou malus attribués par l’analyste en charge du secteur en cas de divergence sur l’appréciation d’un enjeu par l’agence de notation.
Sur la base des notes ESG des sociétés, un score ISR est ensuite recalculé. Ce score , établi sur une échelle de 0 . 5 (performance faible) à 5 ( meilleure performance) permet de classer les émetteurs par rapport à leurs pairs de secteurs ICB (niveau 2). Les sociétés sont classées en catégories, en fonction de leur Score ISR. Chaque catégorie ISR couvre 20% des émetteurs de l’univers analysé. Ces catégories sont les suivantes :
- Sous surveillance : émetteurs présentant un retard dans la prise en compte des enjeux ESG
- Incertains : émetteurs dont les enjeux ESG sont faiblement gérés
- Suiveurs : émetteurs dont les enjeux ESG sont moyennement gérés
- Impliqués : émetteurs actifs dans la prise en compte des enjeux ESG
- Leaders : émetteurs les plus avancés dans la prise en compte des enjeux ESG
Les notations ESG des émetteurs s’effectuent sur une fréquence trimestrielle, tandis que les données sous-jacentes sont mises à jour a minima tous les 18 mois (selon la politique de MSCI, le fournisseur de données). Les notations peuvent également être ajustées par l'analyse de controverses ou à la suite d’initiatives d'engagement.
Les actifs faisant l’objet d’une notation ESG ou d’un score ISR représenteront au minimum 90% de l’actif (hors liquidités).
Politiques d’exclusion
De plus, les exclusions normatives et sectorielles appliquées par la Société de Gestion sont les suivantes :
- Violations des 10 principes du Pacte mondial
- Armes controversées ;
- Charbon ;
- Tabac ;
- Pétrole et gaz.
Ces politiques d’exclusion sont cohérentes avec les exigences du label France Relance.
Poche d’investissement à objectif social
Le Fonds investi t 5 à 10% du portefeuille dans des entreprises solidaires agréées en application de l’article L.3332-17-1 du Code du Travail. Ces entreprises sont des structures non cotées de l’économie sociale et solidaire à forte utilité sociale/sociétale ou environnementale.
Les équipes de la Société de Gestion s’appuient sur la Société d’Investissement de l’association France Active qui a pour mission de créer et de consolider des emplois en priorité pour ceux qui en sont exclus (demandeurs d’emplois, les bénéficiaires des minima sociaux, les personnes handicapées, les jeunes et les seniors). Les entreprises solidaires doivent :
- Soit employer des salariés dont un tiers au moins bénéficie d’un « contrat-jeune » ou d’un contrat d’insertion ou présente un handicap grave ou relève d’un atelier protégé ou d’un centre d’aide par le travail ;
- Soit être constituées sous forme d’associations, de coopératives, de mutuelles, d’institutions de prévoyance ou de sociétés dont les dirigeants sont élus par les salariés, adhérents ou sociétaires ; leur rémunération doit être inférieure à un plafond annuel défini par la loi.
La position en titres d’entreprises solidaires est gérée en continu, afin de respecter en permanence les seuils exigés par le label Finansol (entre 5 et 10% de l’actif).Plusieurs moyens sont mis en œuvre pour évaluer les pratiques de bonne gouvernance des entreprises investies :
L'analyse des pratiques de gouvernance au sein de l'analyse ESG (pilier G). Pour chaque Émetteur, l'analyse ESG intègre une analyse de la gouvernance de l'entreprise, avec pour thèmes et enjeux :
Sa structure de gouvernance : Le respect des droits des actionnaires minoritaires - La composition et le fonctionnement des conseils ou comités, La rémunération des dirigeants, Les comptes, l'audit et la fiscalité ;
Et son comportement sur le marché : Pratiques commerciales.
- Le suivi hebdomadaire des controverses ESG : l'analyse ESG prend également en compte la présence de controverses sur les thèmes précités et leur gestion par les émetteurs.
La politique d'exclusion de la Société de Gestion liée au Pacte mondial des Nations unies, notamment à son principe n°10 : "Les entreprises sont invitées à agir contre la corruption sous toutes ses formes, y compris l'extorsion de fonds et les pots-de-vin » . Les entreprises qui font face à des controverses graves et/ou systémiques de manière récurrente ou fréquente sur ce principe et qui n'ont pas mis en place des mesures de remédiation appropriées, sont exclues de l'univers d'investissement.
La politique de vote et d’engagement actionnarial, pour les valeurs investies en actions. Elle s'appuie sur les normes de gouvernance les plus rigoureuses (principes de gouvernement d'entreprise du G20 et de l'OCDE, code de gouvernance AFEP MEDEF, etc.). D’une part, dans le cadre de la politique de vote, la S ociété de G estion peut avoir recours à plusieurs actions dans le cadre des assemblées générales (dialogue, question écrite, dépôt de résolution, vote contestataire, etc.) et au niveau de la notation ESG (application d’un bonus ou malus). De plus, la politique d’engagement se traduit par un dialogue avec certaines entreprises pour non seulement avoir un complément d’information sa stratégie RSE, mais aussi l’encourager à améliorer ses pratiques, notamment en matière de gouvernance. Cette politique d’engagement fait l’objet d’un processus d’escalade, qui peut également se traduire par un dépôt de résolution ou un vote contestataire ou par un impact sur la notation ESG.

Proportion d’investissements

Le Fonds a au moins 80% de ses actifs constitués d'investissements contribuant à la promotion des caractéristiques environnementales et sociales (#1 Aligné avec les caractéristiques E/S ).
Au sein de la poche #2 Autres :
La part des valeurs ou des titres en portefeuille ne disposant pas d’un score ESG ne pourra excéder 10% maximum de l’actif du Fonds.
Un maximum de 10% des investissements du Fonds sera constitué de liquidités et de produits dérivés.

Contrôle des caractéristiques environnementales ou sociales

Méthodes

La promotion des caractéristiques sociales et environnementales dépend de stratégie de fonds et des processus d’investissements propres à chaque fonds. Les approches utilisées peuvent consister à obtenir un score ESG minimum au sein d’un univers, à adopter une stratégie d’amélioration de la note ou à exclure un pourcentage des émetteurs les moins performants sur les facteurs ESG. Pour les fonds labélisés, quatre indicateurs (en matière environnementale, sociale, de gouvernance ou de droits humains) sont également suivis et les fonds doivent s’engager à battre leur univers ou indice de référence pour deux d’entre eux. Certains fonds thématiques peuvent suivre des indicateurs plus spécifiques ( % de chiffres d’affaires verts par exemple.)
La promotion des caractéristiques sociales et environnementales passe également par la gestion des incidences négatives à travers le suivi des controverses, l’adoption de politiques d’exclusion sectorielles ou normatives par exemple.

Sources et traitement des données

Le fournisseur de données MSCI est notre principal fournisseur de données sur la notation ESG, certaines controverses, et les indicateurs bruts de suivi. Nous l’utilisons également pour certaines listes d’exclusion.
Nous utilisons aussi les fournisseurs suivants : Moody’s ESG solutions (notation ESG d’émetteurs non cotés, exclusions sur les armes controversées), RepRisk (Suivi des controverses, politique d’exclusion Pacte mondial), Urgewald (politique d’exclusion sur le Charbon, sur le pétrole et le gaz), CDP/ Climate 100+ (indicateur climat).
Pour des raisons historiques liées à l’entité Ofi Invest Asset Management, née du rapprochement entre OFI AM et Abeilles AM au 1er janvier 2023, en fonction des fonds, les données peuvent être retraitées ou non.
1. Pour les fonds appliquant des méthodologies de notation propriétaires, les données sont récupérées et rapatriées dans un outil de notation propriétaire, des contrôle qualité peuvent être faits pour mesurer l’intervalle de confiance. Une fois la donnée retraitée selon les méthodologies propriétaires, elles sont ensuite diffusées dans nos systèmes (base de données interne Référentiel) et mises à disposition des utilisateurs à travers Excel et le PMS pour la gestion des fonds. Les données non intégrées dans nos systèmes (tel celles provenant du CDP, Climate 100+ ou Urgewald par exemple), peuvent faire l’objet de contrôles manuels.

2. Pour les fonds qui n’utilisent pas de méthodologie propriétaire, les données MSCI ESG Research, sont intégrées automatiquement dans le système de gestion de portefeuille et sont utilisées par l’équipe ESG et les gérants de portefeuilles sans retraitement. En cas de détection d’anomalie concernant la qualité des données, celle-ci est transmise dans les meilleurs délais à MSCI ESG Research pour correction.

Limites aux méthodes et aux données

Les limites méthodologiques liées aux données des fournisseurs sont les suivantes :
- un problème de publication manquante ou lacunaire de la part de certaines entreprises sur des informations utilisées pour les notations ESG
- un problème lié à la quantité et à la qualité des données ESG à traiter par nos fournisseurs
- un problème lié à l’identification des informations et des facteurs pertinents pour l’analyse ESG;
- problème lié à l’absence de prise en compte, faute de données disponibles, du scope 3 (émissions indirectes) dans le calcul de l’intensité carbone utilisée comme input du modèle de notation ESG de MSCI ESG Research
- des problèmes liés à des évolutions méthodologiques rendant compliqué la comparaison historique des données dans le temps

Pour les fonds qui appliquent le modèle d’analyse propriétaire, il est possible de palier certaines limites, notamment en prévoyant sur demande de la gestion, une possibilité de notation ad hoc pour les entreprises non notées. Des engagements avec les émetteurs permettent également d’obtenir des informations auprès d’entreprises qui en publient peu. Un système de bonus/ malus est également prévu en cas de divergence d’appréciation entre l’analyse et l’agence de notation.

Par mesure de prudence, le scope 3 n’est pris en compte qu’à titre informatif à ce stade en attendant une plus grande disponibilité d’information à l’avenir afin de prévenir tout risque de volatilité.

Diligence raisonnable

Pour les fonds non soumis à un modèle d’analyse propriétaire, le choix de MSCI ESG Research a fait l’objet d’un processus de sélection rigoureux prenant en compte à titre d’exemple la couverture de l’univers d’investissement, la qualité de la donnée et la capacité à suivre ces données aux niveaux des équipes ESG et des équipes de Gestion.

Pour les fonds soumis au modèle d’analyse propriétaire, les diligences raisonnables sont exercées a priori et a posteriori à travers un suivi hebdomadaire des controverses, une revue trimestrielle de notes ESG pouvant faire l’objet d’un bonus ou d’un malus le cas échéant, des engagements avec les émetteurs sur certaines thématiques (climat, biodiversité, sociale), ou pour obtenir plus d’information sur des enjeux de RSE, des indicateurs ou sur la gestion de controverses.
Les contraintes de gestion font l’objet de contrôle post trade (contrôle du des seuils d’exclusion des émetteurs les moins performants en ESG pour les fonds concernés, contrôle des contraintes liées aux exclusions sectorielles et normatives).

Politiques d’engagement

La politique d’engagement s'appuie sur les normes de gouvernance les plus rigoureuses (principes de gouvernement d'entreprise du G20 et de l'OCDE, code de gouvernance AFEP MEDEF, etc.). De plus, elle se traduit par un dialogue avec certaines entreprises pour non seulement avoir un complément d’information sur sa stratégie RSE, mais aussi l’encourager à améliorer ses pratiques, notamment en matière de gouvernance. Cette politique d’engagement fait l’objet d’un processus d’escalade, qui peut également se traduire par un dépôt de résolution ou un vote contestataire le cas échéant.

Lorsqu’un indice est désigné comme indice de référence pour atteindre les caractéristiques environnementales ou sociales promues par le produit financier, « Indice de référence désigné

Aucun indice n’a pas été désigné comme indice de référence pour la réalisation des caractéristiques environnementales ou sociales promues par le produit financier.

Performances annualisées

Informations importantes :
  • 17/09/2021 : Transformation du FCP OFI France EQUITY en un OPC dit Article 8 conformément à la règlementation SFDR pour obtention du label FINANSOL. Le Fonds devra également être en permanence exposé à hauteur de 10% dans des actions de sociétés de TPE (Très Petite Entreprise), PME (Petite et Moyenne Entreprise) ou ETI Françaises (Entreprise de taille intermédiaire). A l’intérieur de ces 10%, entre 5% et 10% des actifs d’OFI France EQUITY devront être investis en titres émis par des entreprises solidaires agréées en application de l’article L.3332-17-1 du Code du travail. Ces entreprises sont des structures non cotées de l’économie sociale et solidaire à forte utilité sociale/sociétale ou environnementale
  • 06/02/2016 : la limite maximum d’engagement des Fonds sur les instruments dérivés sera portée à 120% de l’actif net au lieu de 100%.
  • 26/06/2015 : Changement de classification au profit "Actions des Pays de la Zone Euro", changement d'objectif et de stratégie de gestion : le fonds sera investi au minimum à 75% sur les marchés d'actions français et/ou de la zone euro, nouvelle dénomination au profit d'OFI FRANCE - Nouvelle dénomination des actuelles parts de capitalisation au profit des parts R - Changement d'idicateur de référence au profit du SBF 120 - Suppression des commissions de mouvement au profit de la Société de Gestion.

Les chiffres des performances citées ont trait aux années écoulées. Les performances passées ne sont pas un indicateur fiable des performances futures.
Les marchés pourraient évoluer très différemment à l’avenir. Elles peuvent toutefois vous aider à évaluer la manière dont le fonds a été géré dans le passé.
La performance est affichée après déduction des frais courants. Les frais d’entrée ou de sortie sont exclus du calcul.
Ces placements visent à profiter du potentiel de performance des marchés financiers en contrepartie d’une certaine prise de risque. Le capital investi et les performances ne sont pas garantis et il existe notamment un risque de perte en capital.
Ce diagramme affiche la performance du fonds en pourcentage de perte ou de gain par an au cours des dernières années par rapport à sa valeur de référence. Il peut vous aider à évaluer comment le fonds a été géré dans le passé et à le comparer à sa valeur de référence.

Scénarios de performance

  • Période de détention recommandée | 5 an(s)
  • Investissement | 10 000 €
Si vous sortez après
1 an 5 an(s)
Minimum Il n'existe aucun rendement minimal garanti.
Vous pourriez perdre tout ou une partie de votre investissement.
Scénario de tension Ce que vous pourriez obtenir après déduction des coûts
Rendement annuel moyen
4 360,95 €
-56,39 %
1 209,26 €
-34,46 %
Scénario défavorable Ce que vous pourriez obtenir après déduction des coûts
Rendement annuel moyen
7 523,08 €
-24,77 %
7 643,31 €
-5,23 %
Scénario intermédiaire Ce que vous pourriez obtenir après déduction des coûts
Rendement annuel moyen
10 237,34 €
2,37 %
11 929,21 €
3,59 %
Scénario favorable Ce que vous pourriez obtenir après déduction des coûts
Rendement annuel moyen
15 053,97 €
50,54 %
16 580,57 €
10,64 %

Les chiffres indiqués comprennent tous les coûts du produit lui-même.
Ces chiffres ne tiennent pas compte de votre situation fiscale personnelle qui peut également influer sur les montants que vous recevrez.
Ce type de scenarios est calculé sur un minimum de 10 ans de données en utilisant l’historique du produit, combiné avec un proxy si nécessaire.
Le scenario de tensions montre ce que vous pourriez récupérer en cas de conditions de marché extrêmes.

  • VALEUR LIQUIDATIVE|245,60
  • DEVISE|EUR
  • DATE VL|07/06/2023

Historique des Valeurs Liquidatives

DÉFINISSEZ LA PÉRIODE
  • Code ISINFR0011093707
  • Devise de la partEUR
  • Date d'agrément13/09/2011
  • Date de création10/10/2011
  • Date 1ère VL10/10/2011
  • ValorisationQuotidienne
  • Autorité de tutelleAMF
  • Classification AMFActions de pays de la zone Euro
  • Classification UCITS VOPCVM ex Coordonné
  • Nature juridiqueFCP
  • OPCVM d'OPCVM Non
  • Affectation du résultatCapitalisation
  • Éligibilité PEA Oui
  • Frais de gestion maximum1,80 %
  • Frais d'entrée maximum non acquis3,00 %
  • Frais de sortie maximum non acquis1,00 %
  • Commissions de surperformance20% TTC de la performance au-delà de l’indice SBF 120 Dividendes Nets Réinvestis [ En cas de performance absolue négative, lorsque la performance relative du Fonds est positive, cette même commission de surperformance sera également prélevée mais lim
  • Conservateur - CentralisateurSOCIETE GENERALE PARIS
  • ValorisateurSOCIETE GENERALE SECURITIES SERVICES NET ASSET VALUE
  • Société de gestion en titreOFI INVEST ASSET MANAGEMENT
  • Cut-off souscriptionJ
  • Heure de cut-off souscription12:00:00
  • Cut-off rachatJ
  • Heure de cut-off rachat12:00:00
  • Date de règlement-livraisonJ + 2
  • DécimalisationCentième
  • Forme de rachatQuantité
  • Forme de souscriptionQuantité ou montant
  • Minimum de souscription en montant1,00 EUR
  • Minimum première souscription en montant1,00 EUR
31/07/2020 31/08/2020 30/09/2020 30/10/2020 30/11/2020 31/12/2020 29/01/2021 26/02/2021 31/03/2021 30/04/2021 31/05/2021 30/06/2021 30/07/2021 31/08/2021 30/09/2021 31/12/2021 28/02/2022 31/05/2022
SCR Marché 31.83 % 33.28 % 30.89 % 28.43 % 37.46 % 38.20 % 36.38 % 38.15 % 42.30 % 44.12 % 43.75 % 44.12 % 44.24 % 44.34 % 42.86 % 46.25 % 41.35 % 39.25 %
PnL Choc Taux Hausse 0.00 % 0.00 % 0.01 % 0.00 % 0.00 % 0.00 % 0.01 % 0.00 % 0.00 % 0.00 % 0.00 % 0.00 % 0.00 % 0.01 % 0.00 % 0.00 % 0.00 % -0.00 %
PnL Choc Taux Baisse 0.00 % 0.00 % 0.00 % 0.00 % 0.00 % 0.00 % -0.00 % 0.00 % -0.00 % 0.00 % -0.00 % -0.00 % 0.00 % 0.00 % 0.00 % 0.00 % 0.00 % 0.00 %
SCR Actions 31.83 % 33.27 % 30.81 % 28.38 % 37.46 % 38.19 % 36.32 % 38.14 % 42.29 % 44.12 % 43.75 % 44.11 % 44.22 % 44.28 % 42.86 % 46.25 % 41.35 % 39.25 %
SCR Change 0.01 % 0.01 % 0.01 % 0.01 % 0.01 % 0.01 % 0.01 % 0.01 % 0.01 % 0.01 % 0.01 % 0.01 % 0.01 % 0.01 % 0.01 % 0.00 % 0.00 % 0.00 %
SCR Crédit 0.00 % 0.01 % 0.10 % 0.06 % 0.00 % 0.01 % 0.07 % 0.01 % 0.01 % 0.00 % 0.00 % 0.01 % 0.03 % 0.07 % 0.00 % 0.00 % 0.00 % 0.00 %
SCR Concentration 0.00 % 0.00 % 0.00 % 0.00 % 0.00 % 0.00 % 0.00 % 0.00 % 0.00 % 0.00 % 0.00 % 0.00 % 0.00 % 0.00 % 0.00 % 0.00 % 0.00 % 0.00 %
SCR Immobilier 0.00 % 0.00 % 0.00 % 0.00 % 0.00 % 0.00 % 0.00 % 0.00 % 0.00 % 0.00 % 0.00 % 0.00 % 0.00 % 0.00 % 0.00 % 0.00 % 0.00 % 0.00 %
Archives

Sources : EuroPerformance, Ofi Invest AM

Le DIC doit être obligatoirement remis aux souscripteurs préalablement à la souscription. Les règles de fonctionnement, le profil de risque et les frais relatifs à l'investissement dans un fonds sont décrits dans le DICI de ce dernier