0
produits labélisés ISR
(au 31/12/2021)
+0%
de nos encours classés « Article 8 »
0
engagements
0
collaborateurs formés à l’ESG
L’Investissement Responsable repose sur l’intégration de critères environnementaux, sociaux et de gouvernance (ESG) dans nos processus de gestion, en complément de l’analyse financière. Chez Ofi Invest Asset Management, cette vision est présente dans la plupart de nos stratégies d’investissement et se déploie grâce à plusieurs dispositifs comme nos politiques d’exclusion, de vote, etc. A ce titre, nos 30 fonds labélisés ISR témoignent de nos convictions et notre volonté d’être un acteur de l’Investissement Responsable.

Rencontre avec nos experts

En 2016, le Ministère de l’Economie, des Finances et de la Relance décide d’encadrer la pratique de l’investissement socialement responsable avec la mise en place d’un label. Ce dernier impose un certain nombre d’exigences afin d’orienter les investissements vers des sociétés contribuant au développement durable. Le respect de ces contraintes est apprécié annuellement par un auditeur indépendant. Ainsi, nous garantissons auprès de nos clients une transparence totale de notre gamme de fonds labélisés.

Nos politiques d’exclusions

CHARBON

Ofi Invest Asset Management souhaite contribuer, de par ses choix d’investissements, à l’objectif de maîtrise du réchauffement climatique, tel que prévu par l’Accord de Paris. Cet objectif consiste à maintenir l’augmentation de la température moyenne globale en dessous de 2°C (par rapport aux niveaux préindustriels), avec une préférence pour limiter cette augmentation à 1.5°C.
Dans cette optique, la stratégie d’Ofi Invest Asset Management consiste à adopter une approche d’exclusion progressive des sociétés exposées au charbon dans les portefeuilles, couplée à une approche d’engagement auprès de ces sociétés pour qu’elles s’en désengagent de façon efficace à travers une stratégie crédible de transition énergétique, conformément à l’Accord de Paris.

TABAC

Ofi Invest Asset Management est un acteur du bien-être des populations, de la lutte contre le changement climatique et de la préservation de la biodiversité. En ce sens, nous avons développé une politique d’exclusion sectorielle sur les activités liées au Tabac. Ainsi, nous excluons de nos fonds et de certains des mandats sous gestion, les sociétés productrices de tabac.

BONNE GOUVERNANCE

Ofi Invest Asset Management prête une attention particulière à la gouvernance des sociétés dans lesquelles nous investissons. Il est pour nous primordial que la gouvernance d’une entreprise soit robuste afin de prendre les mesures nécessaires à la création de valeur de long terme pour les actionnaires. En ce sens, les entreprises visées par la politique de bonne gouvernance sont des entreprises en violation des 10 principes du pacte mondial de l’ONU ou faisant face à des controverses de niveau élevé.

Notre politique de vote

Ofi Invest Asset Management en tant qu’actionnaire responsable porte une attention toute particulière à l’exercice de son droit de vote lors des assemblées générales. Notre expertise nous permet d’apprécier la qualité, la précision, la cohérence des informations économiques, stratégiques, les enjeux environnementaux et sociaux et le respect de la loi. Afin de définir nos orientations de vote aux assemblées générales nous avons établi une politique de vote engageante que notre prestataire en matière de vote est contraint de respecter.

Réglementations de
la finance durable

Le règlement Sustainable Finance Disclosure Regulation (UE) n°2019/2088 du Parlement Européen et du Conseil du 27 novembre 2019 dit SFDR vient notamment créer un cadre sur les exigences de prise en compte du risque de durabilité, sur la publication d’informations en matière de durabilité, sur l’intégration des critères extra-financiers dans les stratégies d’investissement.
L’objectif de cette règlementation est également d’encadrer, normaliser et rendre transparent la pratique des acteurs financiers européens en imposant des normes de publication d’informations en matière de durabilité. En ce sens, elle introduit plusieurs éléments comme une classification des fonds d’investissement au regard de leur intégration ou non des éléments liés au risque de durabilité et la prise en compte des critères extra-financiers dans la gestion, elle augmente la transparence au niveau des sociétés de gestion dans leurs stratégies d’intégration ESG.

Classification des produits selon SFDR

La réglementation SFDR introduit une classification européenne normalisée des fonds d’investissement.

  • Fonds dits « ARTICLE 6 »
    Fonds ne visant pas un objectif durable et ne proposant pas de caractéristiques environnementales ou sociales.
  • Fonds dits « ARTICLE 8 »
    Fonds qui promeuvent les caractéristiques environnementales et sociales dans le cadre de leur stratégie générale d'investissement.
  • Fonds dits « ARTICLE 9 »
    Fonds devant remplir un objectif d’investissement durable.

Répartition en % des actifs sous gestion selon la définition SFDR (au 31/12/2021) chez Ofi Invest Asset Management

OPC « Article 8 »
12,3%
Mandats « Article 8 »
61,7%
« Article 6 »
26%

Loi Énergie Climat

L’article 29 issu de la loi Energie Climat (LOI n° 2019-1147 du 8 novembre 2019) encadre le reporting extra-financier des acteurs de marché. Il définit les informations à publier sur la prise en compte dans la politique d’investissement des critères environnementaux, sociaux et de qualité de gouvernance et sur les moyens mis en œuvre pour contribuer à la transition énergétique et écologique. Par rapport à l’article 173 de la loi sur la Transition Energétique pour la Croissance Verte auquel il succède, il comporte de nouvelles exigences en matière de prise en compte des risques liés à la biodiversité.
Ofi Invest Asset Management publie donc un rapport détaillant l’intégration de tous ces enjeux dans sa stratégie ESG. Un rapport spécifique est publié sur nos fonds de plus de 500 millions d’euros d’encours.

Taxonomie européenne

Issue du pacte vert européen, la taxonomie dite verte est un outil de classification standardisé des activités économiques contribuant substantiellement à la réalisation d’objectifs environnementaux selon des critères scientifiques.
Afin qu’une activité soit considérée comme durable, elle doit tout d’abord contribuer substantiellement à un ou plusieurs des six objectifs environnementaux (atténuation du changement climatique, adaptation au changement climatique, utilisation durable et protection des ressources aquatiques et marines, transition vers une économie circulaire, prévention et contrôle de la pollution, protection et restauration de la biodiversité et des écosystèmes), sans causer de préjudices importants aux autres objectifs environnementaux (principe de DNSH).

Nos vues

FA22/0204/31122022