La Lettre de l'Allocation d'Actifs

De vous à nous.
Pour aller plus loin sur l'allocation d'actifs.
Le point de vue de nos experts.

NOVEMBRE 2022
Achevé de rédiger le 22/11/2022

L'Édito

Said Ahmed-Belbachir, Responsable Commercial Réseaux & CGPI
Said AHMED-BELBACHIR
Responsable Commercial Réseaux & CGPI
«

Quand l’automne arrive, les feuilles se mettent à roussir et les marchés (souvent) se mettent à frémir.

Entre les hausses de taux, la menace de récession, et l’enlisement du conflit en Ukraine, l’investisseur se retrouve entre le marteau et l’enclume.
Alors prenons un peu de recul un instant.

Quelles sont les conséquences concrètes de cette situation ?
L’inflation ? Bien sûr ! Mais aussi des obligations à des taux de nouveau attractifs. Des solutions d’investissement adaptées à ce contexte de marché existent…

Peut-être est-ce le moment de les regarder de plus près en attendant l’hiver…

Bonne lecture !

»

Le point Eco

ANALYSE DE L’ÉVOLUTION DES MARCHÉS ET POLITIQUE D’ALLOCATION D’ACTIFS

Les actifs à risque ont vécu un mois d’octobre agité, marqué par la crise politique et financière au Royaume-Uni et le contexte inflationniste des deux côtés de l’Atlantique. Pour autant, le bilan s’avère finalement très positif pour les marchés d’actions grâce à un début de saison de publications de résultats d’entreprises globalement meilleur que prévu et à la détente des taux longs à la fin du mois.

Les trois premières semaines ont été éprouvantes pour le marché obligataire, qui a particulièrement souffert des craintes suscitées par la crise au Royaume- Uni et de mauvais chiffres de l’inflation aux États-Unis. Les taux d’intérêt longs ont grimpé sur de nouveaux sommets (4,2 % sur le taux à 10 ans américain et 2,4 % sur le Bund allemand) en raison du contexte inflationniste qui conduira les banques centrales à relever davantage leurs taux directeurs pour endiguer l’inflation. Fin octobre, le marché s’est enfin détendu dans le sillage des taux anglais après la nomination de Rishi Sunak (l’ancien chancelier de l’Échiquier dans le gouvernement de Boris Johnson) au poste de Premier ministre. Les investisseurs ont également bien accueilli les conclusions des réunions de banques centrales avec un ton moins « faucon » qu’attendu.

Zoom Point Eco
ZOOM SUR LES BANQUES CENTRALES
Si la lutte contre l’inflation est la priorité numéro 1 de la plupart des grandes Banques centrales, une certaine hétérogénéité commence à se dessiner dans la politique et la communication des principales Banques centrales à travers le monde. En effet, contrairement à la BCE, la Fed et la Banque d’Angleterre, d’autres Banques centrales (Canada, Australie, Corée) ont déjà annoncé qu’elles arrivaient au bout de leur cycle de resserrement monétaire, convaincues que les hausses passées des taux mêlées aux nuages qui s’amoncellent sur l’économie mondiale (crise énergétique, craintes d’un surajustement monétaire liées à des politiques monétaires non coopératives, maintien de la politique zéro Covid en Chine) sont suffisantes pour diminuer les pressions inflationnistes dans ces économies.
LE BAROMÈTRE DE NOS GESTION (OCTOBRE 2022)

ACTIONS
Opinion neutre

tout en conservant des positions d’arbitrages entre les zones géographiques, les secteurs et les thématiques. Les fondamentaux macroéconomiques ralentissent mais se maintiennent en territoire positif jusqu’à présent. Toutefois, nous maintenons nos prévisions d’une accélération de ce ralentissement d’ici la fin de l’année, notamment en zone euro.
baromètre actions : opinion neutre

OBLIGATIONS SOUVERAINES
Opinion neutre

en particulier sur la zone euro.
Les taux d’intérêt ont déjà beaucoup augmenté.
Si l’essentiel de la hausse est probablement derrière nous, la pression haussière sur les taux pourrait continuer, dans un contexte inflationniste.


baromètre obligations souveraines : opinion neutre

OBLIGATIONS D’ENTREPRISES
Opinion positive

Le portage sur ce segment semble de nouveau attractif dans l’absolu même si la volatilité1 reste élevée tant que les incertitudes sur l’inflation et sur la récession demeureront.




baromètre obligations d'entreprises : opinion positive
Les vues présentées dans le tableau ci-dessus représentent les opinions de nos gérants qui dictent la construction de nos portefeuilles multi-actifs. Une opinion positive sur une classe d’actif indique donc que nos fonds multi-actifs seront plus exposés que l’indicateur de référence sur cette classe d’actif.
1 La volatilité correspond au calcul des amplitudes des variations du cours d’un actif financier. Plus la volatilité est élevée, plus l’investissement sera considéré comme risqué.
Achevé de rédiger le 3/11/2022.

Stratégie d'Allocation d'Actifs

BOUGER MOINS POUR GAGNER PLUS

Abdelnabi Chabane, Commercial Réseaux & CGPI
Abdelnabi Chabane
Commercial Réseaux & CGPI
«

Le travail c’est la santé, ne rien faire c’est la conserver.

»

Tout le monde a déjà fredonné au moins une fois dans sa vie cette chanson d’Henri Salvador. Remplacez le mot « santé » par « performance » et vous obtiendrez un modus operandi précieux pour votre épargne. Je m’explique…

Si vous partez du principe que les marchés financiers sont par nature imprévisibles (et croyez-moi ils le sont), essayer d’acheter au plus bas et de vendre au plus haut est quasiment mission impossible. Pourtant de nombreux investisseurs et épargnants multiplient les allers-retours sur les marchés financiers dans le but d’accomplir l’impossible et risquent ainsi de réaliser in fine des performances décevantes même sur une longue période.

Prenons un exemple.
Si vous aviez investi sur les actions européennes il y a 10 ans, vous auriez réalisé une performance annualisée d’un peu plus de 7,5 % comme l’illustre le graphique ci-dessous. Cependant, en retirant uniquement les 30 meilleurs jours de bourse sur cette période de 10 ans, ce gain se serait transformé malheureusement en perte. Cet exemple nous dit au moins une chose. Si l’on sait que les fortes périodes de baisse de marché ont tendance à être concentrées sur de courtes périodes, il semble en être de même pour les périodes de hausse. C’est ce que l’on appelle le phénomène « des meilleurs jours de bourse ».

Ainsi, un épargnant qui essaie d’anticiper le meilleur moment pour investir, ou qui multiplie les allers-retours, augmente considérablement le risque de ne pas profiter de ces meilleurs jours de bourse et de dégrader la performance à long terme de son portefeuille. Il est donc bien plus raisonnable de s’en tenir à son horizon d’investissement sans essayer de jouer le « timing ».

En matière d’investissements, les émotions ne sont jamais bonnes conseillères. C’est pourquoi il faut s’imposer une vraie discipline, c’est-à-dire investir (régulièrement) et tenir son investissement. L’investisseur est souvent récompensé pour sa patience.

Alors, restez investis !

ÉVOLUTION DES MARCHÉS ACTIONS EUROPÉENS SUR 10 ANS - INDICE MSCI EUROPE (31/08/2012 - 31/08/2022)
Évolution des marchés actions européens sur 10 ans - indice MSCI EUROPE
Performances des indices calculées en euros, dividendes réinvestis, basées sur les données journalières/cours de clôture, hors inflation.
Les performances annualisées affichées sont basées sur les 10 dernières années. Performances basées sur l’indice MSCI Europe NR (marché actions européennes).
Source : Datastream, données au 31/08/2022

Pour aller plus loin...

Le Fonds du Trimestre

OFI Invest Inflation Monde

L’INFLATION EN TANT QU’OPPORTUNITÉ D’INVESTISSEMENT

FA22/0242/21052023